L’intégration et l’empowerment des femmes immigrantes dans les médias – smart.radiotraining.eu
image_pdfimage_print

Conseils pour les formateurs

Notes de Bianca Miglioretto, Radio Lora eta Oihana Etxebarrieta (Antxeta Irratia)

Il faut faire attention de ne pas renforcer le caractère ou la désignation de victime donné aux femmes immigrantes, il est important de faire attentions à ses capacités et de travailler avec elles. Nous pouvons trouver ces capacités dans la langue ou dans la diversité culturelle.
Nous devons savoir quels sont leurs vœux et leurs besoins. Nous ne pouvons pas les obliger à parler sur certains sujets, même s’ils ils nous semblent intéressants. Quels sont leurs besoins ? (par exemple, donner de ses nouvelles et raconter les événements vécus dans leur nouveau pays à ses familles).
On peut faire une première émission, pour donner la possibilité aux femmes de parler sur ce qu’elles veulent, pendent que quelqu’un s’occupe de la table de mixage. Elles peuvent aussi enregistrer des « lettres » dirigées à ses familles.

Avancer dans l’organisation
Nous devons faire attention à nos postes de radio. Il est impossible que les femmes immigrantes (ou les femmes en general) s’impliquent si nous ne menons pas des actions inclusives. Nous sommes en train de donner un exemple, nous devons nous en rendre compte et agir de manière responsable.
Nous devons utiliser le langage inclusif (pour plus d’information : https://en.wikipedia.org/wiki/Gender-neutral_language ).Nous devons éviter de parler seulement en masculin lorsqu’on fait référence à notre audience. Nous devons insérer les femmes dans nos textes, nos contenus et notre façon de parler.

Quel exemple utilisons-nous dans les séances de formation? Et quand nous parlons? Quelles images utilisons-nous? Essayez de promouvoir la parité.

Essayez d’inviter et d’interviewer des femmes dans vos émissions de radio (au sujet de la politique, économie, sciences,…)

Tendances générales. Nos espaces, travail, …nous devons TOUT observer et examiner.

Nous pouvons faire un très bon travail en instruisant les femmes dans le travail de la communication. C’est un espace composé d’hommes- et l’en est encore – et parfois il est difficile d’encourager les femmes à la participation. C’est pour cela que nous croyons que nos radios-communautaires sont les espaces adéquats pour encourager les femmes à participer dans les médias. Nous pouvons jouer un rôle très important au sein de l’empowerment des femmes sur les médias.