Reportage avec son d’origine, couper et éditer – smart.radiotraining.eu
image_pdfimage_print

Bref résumé de l'activité

L’exercice va commencer avec un discours d’éditoriale où seront choisis les sujets. Les participants vont se diviser en petits groupes pour travailler dans un reportage (il faudra souligner l’importance de réaliser le procès de préparation pas à pas). Le reportage devrait avoir quelques interviews, probablement avec des questionnaires, ainsi que des sources d’information variées. La structure devrait se faire en fonction du sujet choisi. Le reportage sera écouté, évalué et discuté par le formateur et les participants. L’élève devra aller à un acte organisé et rassembler de trois à cinq points de vue différents. Ils devront les définir et les enregistrer pour les présenter aux autres. Dans l’évaluation, le formateur vérifiera l’importance de chaque point de vue. Le but de l’activité est d’être capables d’évaluer l’importance des différents actes et de mesurer le niveau de la valeur donnée à ces actes par le public.

But de l'activité

S’entrainer dans la structuration et formation du matériel en faisant attention au message essentiel.

Résultats attendus

Une fois l’activité finie, les participants comprendront ceci : les détails des reportages de radio, les différents matériaux utilisés (discours enregistrés, textes écrits et lus, sons et bruits, ambiance et musique) et l’extension du reportage, l’identification des points les plus importants du reportage, le procès de construction de la structure du reportage, et comment l’éditer et le rassembler.

expérience et compétences requises

Le formateur devra avoir de l’expérience comme conseilleur.

infrastructure, mise en place, ressources

Tableau, téléphones, accès à internet, enregistreurs, un endroit pour chaque groupe pour le moment de l’édition.

Longueur

Première phase : deux heures aprox.
Deuxieme phase : quarte heures aprox.

Comment l'activité devrait avoir lieu

L’exercice va commencer avec un discours d’éditoriale où seront choisis les sujets. Les participants vont se diviser en petits groupes pour travailler dans un reportage (il faudra souligner l’importance de réaliser le procès de préparation pas à pas). Le reportage devrait avoir quelques interviews, probablement avec des questionnaires, ainsi que des sources d’informations variées. La structure devrait se faire en fonction du sujet choisi. Le reportage sera écouté, évalué et discuté par le formateur et les participants. L’élève devra aller à un acte organisé et rassembler de trois à cinq points de vue différents. Ils devront les définir et les enregistrer pour les présenter aux autres. Dans l’évaluation, le formateur verifiera l’importance de chaque point de vue. Le but de l’activité est d’être capables d’évaluer l’importance des différents actes et de mesurer le niveau de la valeur donnée à ces actes par le public.

Risque et adaptation possible

Un faux-acte peut être proposé aux personnes ayant des troubles de la vue ou aveugles ou aux personnes ayant des difficultés d’apprentissage, afin qu’ils fassent le reportage sur ça. Ça peut être l’acte d’ouverture d’une exposition artistique ou un concert, par exemple, mais il y aura une manifestation à l’extérieur. Ils devront emmener des différents points de vue ou des interviews de là-bas.

Analyse et évaluation

Le choix des sources et le contenu des reportages seront les sujets de la discussion.

Quand l'exercice s'inscrit-il dans le cours

Dans les modules de recherche et interview.